• Revendeur suisse
  • plus de 300'000 clients
  • plus de 40'000 articles en ligne
  • plus de 100'000 évaluations de produits
  • llivraison rapide

Épine de Lenoir

Se débarrasser de la douleur à chaque pas

Les douleurs au pied peuvent être très gênantes et affecter notre quotidien. Les symptômes d'une épine calcanéenne doivent être détectés tôt pour un traitement efficace et un soulagement rapide des douleurs. Qu'est-ce qui provoque cette affection douloureuse et peut-on vraiment la prévenir ?

Comment l'épine calcanéenne se soigne-t-elle ?

L'épine calcanéenne est une excroissance osseuse en forme d'épine située sur le calcanéum. Il existe deux formes principales de douleur au niveau du talon : l'épine calcanéenne postérieure, qui se forme à la base du tendon d'Achille (épine calcanéenne crânienne), et l'épine calcanéenne inférieure, qui apparaît plus fréquemment sur la plante du pied (épine calcanéenne plantaire).
Les symptômes typiques d'une éperon calcanéenne sont multiples. Les personnes concernées ressentent souvent une forte douleur ponctuelle à la pression à l'intérieur du pied, à proximité du calcanéum. Cette douleur peut être ressentie comme une brûlure, un perçage ou une piqûre. Les douleurs sont les plus fortes le matin au lever et diminuent quelque peu au cours de la journée.
Après des phases de repos, les douleurs s'intensifient lors d'un nouvel effort, ce que l'on appelle douleur de démarrage. En cas d'inflammation chronique du tendon, une douleur permanente peut se développer. Dans le cas de l'épine calcanéenne postérieure, l'insertion du tendon d'Achille dans la partie supérieure du talon peut être enflammée et irritée, ce qui provoque une douleur intense lorsqu'on appuie dessus.

Quelles sont les causes possibles de l'éperon calcanéen ?

L'épine calcanéenne est principalement causée par une surcharge du pied, entraînant de petites blessures et des déchirures au niveau des points d'insertion du tendon plantaire ou du tendon d'Achille sur l'os du talon. Ces microlésions peuvent provoquer des déchirures qui attirent des cellules spéciales du système immunitaire pour réparer les tissus. C'est ainsi que se forment de petites calcifications et finalement l'éperon calcanéen.
Différents facteurs augmentent le risque de souffrir d'une épine calcanéenne. Le surpoids exerce une pression accrue sur le talon à chaque pas. Certaines professions demandent une grande quantité de marche ou de station debout, et la prédisposition génétique joue également un rôle important.
Les malformations du pied, telles que le pied creux ou le pied creux plié, favorisent l'apparition d'une épine calcanéenne si elles ne sont pas traitées. Porter des chaussures inadaptées, qu'elles soient trop petites, trop étroites, avec des talons trop hauts, des semelles trop fines ou un amorti insuffisant, peut causer des problèmes au pied et favoriser la formation de l'éperon calcanéen.
Un échauffement insuffisant avant le sport peut augmenter la tension des muscles, des tendons et des ligaments, exerçant ainsi une force plus importante sur l'insertion du tendon au niveau du talon. Avec le vieillissement, le coussinet de graisse sous le talon diminue, ce qui entraîne une diminution du rembourrage des tendons et des os, les soumettant ainsi à plus de pression.
L'épine calcanéenne est une excroissance osseuse sur le calcanéum qui dépasse du talon comme une petite épine.

Comment les semelles orthopédiques agissent-elles contre l'épine calcanéenne ?

Pour soulager les douleurs aux pieds causées par une épine calcanéenne, on utilise des semelles orthopédiques spéciales. Celles-ci sont fabriquées individuellement de manière à présenter un évidement à l'endroit de l'éperon calcanéen en forme d'épine. Cela permet en quelque sorte de soulager l'épine calcanéenne et d'éviter une surcharge. Cette construction ménage le muscle du pied et réduit les douleurs causées par l'épine calcanéenne.
En plus des semelles orthopédiques, il existe différents coussinets pour le talon. Ceux-ci sont placés dans les chaussures à la place des semelles orthopédiques et ont un effet similaire.
Il est important de noter que toutes les chaussures ne conviennent pas aux personnes souffrant d'épine calcanéenne. De nombreux patients préfèrent les chaussures à semelles et semelles orthopédiques particulièrement souples. Même si les semelles ou les chaussures spéciales peuvent soulager les douleurs, elles ne permettent pas d'éliminer la véritable cause de l'éperon calcanéen, c'est-à-dire la calcification.
Avez-vous déjà eu une épine calcanéenne ?
136 votes
L'enquête est totalement anonyme. Aucune donnée personnelle ne sera stockée.
Un seul vote par personne est possible et autorisé.

Quels sont les remèdes contre les douleurs au talon ?

Le traitement des douleurs au talon, notamment de l'éperon calcanéen, vise à soulager les tendons. On peut soulager le poids sur le talon temporairement en utilisant des talonnettes qui réduisent la pression et aident à faire disparaître l'inflammation. À long terme, on prescrit souvent des semelles orthopédiques qui soutiennent le pied de manière ciblée.
Dans la phase aiguë de l'inflammation, des médicaments ou des pommades antidouleur et anti-inflammatoire sont utiles. En outre, la thérapie par ondes de choc et la thérapie par ultrasons peuvent être utilisées pour soulager la douleur. En outre, la kinésithérapie peut être prescrite pour apprendre des exercices spécifiques visant à étirer et renforcer les muscles et les tendons du pied.
L'intervention chirurgicale pour traiter l'éperon calcanéen est rarement pratiquée et réservée en dernier recours, lorsque les autres traitements ont échoué. Si nécessaire, une partie de l'aponévrose plantaire peut être coupée pour soulager les tendons. Cela peut cependant conduire à un pied plat, c'est pourquoi l'opération de l'éperon calcanéen est absolument exceptionnelle.

Quel médecin diagnostique et traite l'épine calcanéenne ?

Le diagnostic et le traitement d'une épine calcanéenne relèvent en premier lieu du médecin généraliste ou d'un orthopédiste. Il est important de prendre rendez-vous avec des spécialistes, de leur expliquer les symptômes et de demander conseil à un médecin pour le traitement. Lors du diagnostic, différentes procédures telles que l'échographie, l'imagerie par résonance magnétique (IRM), l'analyse de la marche assistée par vidéo ou une analyse sanguine peuvent être utilisées pour clarifier la situation.

Quels sont les moyens de prévention contre une épine calcanéenne : conseils utiles

  • Portez des chaussures avec une semelle intérieure souple et adaptée, offrant un bon support de la voûte plantaire.
  • Choisissez des chaussures adaptées et changez-en aussi souvent que possible. Les chaussures usées et celles qui ont une grande différence de hauteur entre le talon et l'avant-pied peuvent favoriser l'apparition d'une épine calcanéenne.
  • Contrôlez votre poids. Un excès de poids exerce souvent une pression excessive sur le talon.
  • Essayez de vous familiariser progressivement avec la marche pieds nus. Ce faisant, vous ne portez pas le poids sur la chaîne ostéo-articulaire, mais sur la chaîne musculo-fasciale. Cette méthode est particulièrement adaptée en été, lorsque l'on peut marcher dehors sur différents supports. Les prairies, la mousse et le sable sont particulièrement adaptés.
  • Mobilisez et activez régulièrement la musculature de vos pieds
  • Portez des chaussures d'intérieur spéciales avec un bon amorti si vous faites du sport en salle.
  • Assoyez-vous aussi souvent que possible, surtout si vous travaillez debout ou en marchant.
  • Accordez une attention régulière à l'étirement de vos mollets. Placez-vous devant un mur, le pied concerné en avant, les deux genoux fléchis. Approchez-vous du mur de manière que vos orteils touchent le mur. Soulevez les orteils et rapprochez le talon du mur jusqu'à ce que seul le talon touche le sol. Déplacer le poids vers l'avant jusqu'à ce que l'étirement soit perceptible dans le mollet, genou légèrement fléchi. Maintenez l'étirement pendant 30 secondes tout en respirant régulièrement. Recommandé : 3 séries de 30 secondes chacune
  • Bénéficiez à long terme d'un entraînement régulier et autonome.
Une épine calcanéenne peut effectivement se résorber d'elle-même, mais il existe un risque que celle-ci devienne chronique et que les douleurs persistent. Des étirements spécifiques, des traitements en physiothérapie, le port de chaussures adaptées ainsi que l'utilisation de semelles orthopédiques peuvent généralement aider à maîtriser l'éperon calcanéen.

Faits concernant le sujet

  1. Les douleurs liées à l'épine calcanéenne se traitent généralement bien. Environ 80 à 90% des cas guérissent sans opération.
  2. Les phénomènes d'usure douloureux à la base des tendons sont particulièrement fréquents chez les coureurs.
  3. Environ 10 % des adultes souffrent de douleurs au talon une fois dans leur vie, surtout entre 40 et 60 ans.
  4. Les femmes sont un peu plus souvent touchées que les hommes.
  5. Dans le pied, 26 os se trouvent côte à côte sans être serrés. Ils sont maintenus ensemble par des muscles et des tendons. La plaque tendineuse soutient la voûte plantaire et protège la partie inférieure des blessures.




S'inscrire à la newsletter Recevez des informations intéressantes sur la santé par courrier électronique.